Comment éviter le « cakey » make-up ?

Alerte vocabulaire ! Non non, il ne s’agit pas de l’adjectif de couleur ‘kaki’ écrit différemment. ‘Cakey’ vient de l’anglais ‘cake’ : le gâteau. Vous savez combien le monde du maquillage regorge de mots anglais : beauty blender, glowy, primer, highlighter, blush… La liste est longue mais n’empêche pas ‘cakey’ de s’y ajouter.  Il désigne un teint effet plâtre, l’impression d’une multitude de couches de maquillage superposées. Parce que ça peut toutes nous arriver sans qu’on s’en rende compte, voici un véritable guide anti cakey make-up. N’en perdez pas une miette !

Comment le reconnaître ?

Il y a des signes qui ne trompent pas

Comme chaque matin, vous avez porté une attention toute particulière au maquillage de votre teint. Mais malgré votre routine adorée, il perd de sa netteté au fil de la journée : brillance, pores dilatés, impression d’une peau granuleuse, traits plus marqués… Pas de doute, votre make-up est devenu cakey.

La plupart du temps, il est causé par une trop grande quantité de matière. La peau étouffe et change complètement d’apparence. Matifier avec une poudre n’est pas forcément la solution : cela ajouterait encore de la matière là où il y en a déjà trop.

Pour éviter cet effet plâtre, toute l’équipe Nocibé a mis la main à la pâte : un zeste de bonnes astuces, la crème de la crème des produits… Dites adieu au teint cakey !

Nos astuces et conseils

L’importance de la préparation

Nous vous le répétons souvent : une bonne routine de soins de la peau est indispensable pour avoir un joli make-up ; le cakey le prouve une fois de plus. Le combo indispensable ? L’exfoliation une fois par semaine et l’hydratation matin et soir. Peeling ou gommage mécanique, à vous de choisir : le principal est d’affiner le grain de peau et de se débarrasser des cellules mortes.

Pour ce qui est de l’hydratation, soyez bien attentif aux besoins de votre peau. Sans cette étape, elle risque soit d’absorber le fond de teint, soit de produire beaucoup de sébum.

Après pénétration de la crème, optez pour une base de teint qui prolonge ses effets : encore plus de matité, hydratation longue durée… Elle permettra de lisser, flouter les pores et d’améliorer l’adhérence du fond de teint. Bref, l’ennemie de l’effet cakey ! En revanche, si vous aviez prévu de travailler votre regard, mieux vaut le faire avant de mettre la base : les chutes de fard à paupières risqueraient de se fixer elles aussi. Puis place au vif du sujet, le fond de teint. Deux mots d’ordre : avoir la main légère et choisir les bons produits. On vous en dit plus de suite !

Les produits anti cakey

Pur un résultat haute définition

Ce qui cause l’effet plâtre tant redouté, c’est surtout une trop grande quantité de matière et un fond de teint inadapté. Le primer vous permettra d’appliquer votre fond de teint de façon plus légère grâce à ses propriétés lissantes et flouteuses de pores. Pour un résultat naturel et homogène, rien de tel que le beauty blender et un pinceau spécial fond de teint (rond ou plat).

Si vous n’avez que quelques imperfections par-ci par-là, la couvrance du concealer peut être une bonne alternative : il s’applique de façon localisée et évite l’application du fond de teint sur l’ensemble du visage.   Et pour les adeptes d’un résultat tout en transparence, les BB et CC crèmes sont idéales. Elles unifient le teint, corrigent la couleur et ont des actifs, comme les soins. Vive les dermo-cosmétiques !

Encore un doute sur le choix du fond de teint ? Retrouvez un maximum de conseils avec le tuto Objectif teint zéro défaut ou encore Le Guide de teint. L’effet cakey est déjà un lointain souvenir !

ENCORE + DE CONSEILS BEAUTÉ

Teint frais et rosé
Routine skincare version naturelle
Se préparer pour la Saint-Valentin
Les peelings chimiques

2 échantillons OFFERTS pour toute commande

Livraison GRATUITE dès 60 € !

Retours GRATUITS en magasin

Retrait 1H en parfumerie