Le mascné: comment éviter l’acné due au masque ?


Nous sommes sûrs que vous l’avez déjà rencontré, de près ou de loin. Le terme « mascné » – ou encore « maskné » – est issu de la contraction de deux mots : « masque » et « acné ». Alors que les spécialistes étaient dubitatifs au début, ça ne fait plus aucun doute aujourd’hui : le port du masque a bel et bien des conséquences sur la peau. Et puisque l’on va devoir s’y plier un certain temps, nous vous donnons tous nos conseils pour lui faire front ! 


Comprendre le pourquoi du comment

Quand la peau est à bout de souffle

On pense que les poumons sont les seuls organes qui respirent, à tort ! La peau capte elle aussi l’oxygène dans l’air ambiant : on appelle ça la respiration cutanée. La proximité du masque contre la peau cause donc assez naturellement un manque d’oxygénation. Et ce n’est pas tout ! L’air chaud et humide de la respiration crée un environnement propice au développement des microbes et bactéries. Pour les peaux déjà sujettes aux petits boutons, à l’excès de sébum et autres imperfections, le phénomène a tendance à s’amplifier en véritables poussées d’acné. Mais chacune a sa façon de réagir : démangeaisons, irritations, pores dilatés voire même des problèmes de peau comme l’eczéma ou la rosacée. Alors dans l’urgence nous essayons de ruser avec quelques manœuvres, parfois de « fausses bonnes idées » qu’on ferait mieux d’éviter… Nous vous en disons plus !


Démasquer les mauvais réflexes

Évitons de faire pire que mieux !

Après ces quelques mois d’expérience dans le port du masque, nous vous avons listé les 3 erreurs les plus fréquentes :

Erreur n°1 : l’adoucissant ! En ajouter lors du lavage de votre masque en tissu n’apportera pas de réconfort à votre peau, bien au contraire ! Privilégiez une lessive la plus neutre possible, et oubliez tout ce qui est parfum ou assainissant pour textiles.

Erreur n°2 : laisser sécher un masque humide puis le remettre. Que ce soit l’humidité de la respiration ou de la pluie, les bactéries se développent de la même façon. Alors jettez le masque s’il est à usage unique, et lavez ceux en tissu.

Erreur n°3 : desserrer le masque. Si vous pensez que votre peau aura un peu de répit en portant votre masque de façon plus lâche, vous vous trompez ! À la clé une moins bonne protection, et plus de frottements.

De façon plus générale, nous vous conseillons d’opter pour les masques en tissu 100% coton qui semblent plus respectueux de la peau ( et de la planète ! ).


Adopter les bons gestes

On sait qu’ils peuvent tout changer !

Face à une peau qui étouffe, un bon nettoyage matin et soir avec un savon doux et adapté est la meilleure façon de répliquer. Et surtout, procédez à votre routine du soir le plus tôt possible : débarrassez-vous du masque mais aussi des impuretés ! Surproduction de sébum ou irritations, dans tous les cas, il ne faut pas négliger l’hydratation. Si vous ne vous êtes pas encore mise au sérum, c’est l’occasion ou jamais ! Une bonne hydratation permettra à votre peau de mieux se défendre contre les agressions du masque et de reprendre des forces la nuit. D’ailleurs, pour favoriser la régénération, rien de tel qu’un gommage hebdomadaire et les masques de nuit. Ils permettront de répondre à toutes vos problématiques : hydrater, nourrir, détoxifier, apaiser… Notre article « Masques de nuit, résultats à l’appui ! » (en hyperlien) vous dit tout sur leurs bienfaits. Du côté du make-up, les BB et CC crèmes peuvent être une bonne alternative à votre fond de teint habituel. Plus légères, infusées de soin… Elles ont tout pour plaire ! Enfin, les primer et poudres translucides vous permettront d’avoir un résultat impeccable et de créer une barrière protectrice entre la peau et le masque. Un pchit d’eau florale en journée et voilà une peau pleine de vitalité !

ENCORE + DE CONSEILS BEAUTÉ

Eviter les pores dilatés
Retirer son make-up
Ne plus briller
Prendre soin de sa peau et la réparer en hiver

2 échantillons OFFERTS pour toute commande

Livraison GRATUITE dès 60 € !

Retours GRATUITS en magasin

Retrait 1H en parfumerie